Modifier
La veuve du gouverneur

La veuve du gouverneur

Marie-Eve Sténuit

Peuplé d'hidalgos, d'Indiens tatoués, d'îles tropicales, de volcans, de naufrages et de mutineries, ce grand roman d'aventures s'inspire de faits réels. Il raconte le fracassant échec d'une tentative de peuplement des îles Salomon en 1595, par une expédition espagnole partie du Pérou pour traverser les étendues encore inconnues du Pacifique. Dans cette quête effrénée d'une île mythique s'entrecroisent les destins des membres d'équipage, des familles de colons et de quelques oeuvres d'art. Tous sont soumis à l'orgueil sans limite, l'intransigeance et la volonté de fer d'une femme : Isabel Barreto, l'épouse d'Alvaro de Mendaña de Neira, le chef d'expédition, nommé gouverneur des Iles Australes par le roi d'Espagne Philippe II.

Lire la suite
Éditeur : La Castor Astral Langue : français
Genre : Littérature Sortie : 11 janvier 2007
Sous-genre : Roman historique Collection : Escales des lettres

Disponible chez :

Biographie

Marie-Eve Sténuit

Marie-Eve Sténuit Marie-Eve Sténuit est née à Uccle, une commune de Bruxelles, le 15 mars 1955. Elle a étudié l’Histoire de l’Art et l’Archéologie à l’Université Libre de Bruxelles, ville où elle réside principalement aujourd’hui. Elle exerce la profession d’archéologue et d’écrivain. Ses activités scientifiques l’ont conduite pendant plus de vingt ans en Syrie, chaque année. Elle est également co-directrice du GRASP (Groupe de Recherche Archéologique Sous-Marine Post-Médiévale) créé par son père, Robert Sténuit. Elle séjourne régulièrement en Indonésie, sur l’île de Bali, par amour pour l’art et la culture de l’Asie du Sud-Est. Entre ses voyages, ses recherches historiques et la publication de ses fouilles, elle s’efforce de trouver le temps d’écrire des romans.
Lire la suite

Revue de presse

Castor austral

Promotion des lettres - 30/11/2007

Plus d'information

Marie-Eve Sténuit ne juge pas

Le Soir - 23/02/2007

Plus d'information

Tous les articles de la revue de presse

Extraits

Premier contact - pp. 69-71

Premier contact - pp. 69-71

— Ne la touche pas ! Un cri aigu retentit sur le pont. Un enfant Indien se tenait devant Francisca et tirait, incrédule, sur les pans de sa jupe. La fillette, médusée, le regardait faire, bouche bée. C’est Antonio qui avait crié. Il venait de s’interposer et menaçait le jeune garçon en brandissant devant lui la première arme qui lui était tombée so...

La mort de Mendaña - pp. 188-189

La mort de Mendaña - pp. 188-189

Alvaro de Mendaña de Neira qui, toute sa vie durant, avait fait preuve de velléité, sembait voir consumé ses dernières forces dans la dictée de ses ultimes volontés.  Son esprit fuligineux, épuisé autant que son corps par l’impossible tâche de justifier le fracassant échec de sa vie, semblait avoir renoncé définitivement à reconnaître un  sens à so...

Faim - pp. 228-229

Faim - pp. 228-229

— Fais un effort, Francisca, dit Angela. Prends-en au moins une bouchée…Insistance inutile : depuis qu’on avait quitté le onzième parallèle, Francisca ne mangeait plus.La fillette ne daigna pas toucher à la demi-galette posée à côté d’elle. Angela mordit dans la sienne et commença à mastiquer. Avec prudence.— Il faut mâcher lentement, rappela-t-ell...

Du même auteur

Écrire à l'auteur

Vous devez être connecté(e) pour envoyer un message. Se connecter

track